Clara Furey

Dog Rising

Dog Rising se construit comme une polyphonie où les corps pulsent. Furey s’attarde au voyage des vibrations du son dans les os, à l’absorption des chocs par notre squelette

Elle construit une architecture du plaisir. L’empathie et l’écoute attentive des besoins du corps nourrissent ce trio habité. Par leur travail du mouvement dans la durée, les tensions se libèrent en insistant sur la répétition de boucles à l’infini. Dog Rising invite à un voyage physique extrême, une spirale envoûtante, lancinante, pénétrante.